Comment augmenter sa notoriété en immobilier sur Instagram ?

Août 7, 2020

Vous savez qu’Instagram est incontournable pour l’immobilier. Ce réseau social axé sur le visuel est un média parfaitement adapté pour mettre en avant votre activité de conseiller immobilier. Ce chiffre devrait vous convaincre de creuser le sujet : Instagram en France, c’est 28 millions de visiteurs uniques par mois (Statista 2019). Mais savoir comment l’aborder n’est pas inné d’autant plus que l’on entend tout et son contraire à ce sujet. Comment pouvez-vous augmenter votre notoriété sur Instagram ? Quelles sont les actions à mener au quotidien ou chaque semaine? Quelles sont celles qui peuvent nuire à votre visibilité ou même vous blacklister sur ce réseau ? Nous faisons le point sur les bonnes et mauvaises pratiques pour bien utiliser Instagram dans l’immobilier et développer votre notoriété.

bien utiliser instagram dans l'immobilier

Pour bien utiliser Instagram dans l’immobilier, il faut publier régulièrement 

Pour être mis en avant sur Instagram, la régularité de vos publications est un élément clé. Ce critère s’applique dès que l’on veut développer sa notoriété, quel que soit le réseau social. Instagram ne fait pas exception à cette règle. La régularité vous permet d’augmenter votre indice de confiance.

Il est plus efficace de poster 1 fois par semaine, et de s’y tenir les semaines suivantes plutôt que 3 fois sur la même semaine, mais seulement de temps en temps. 

On a aujourd’hui des retours des membres du Club Privé Conseiller Influent. Vous savez qu’avec 200 inscrits on dispose d’un nombre de remontées significatif. Parmi eux, il y a énormément de personnes qui mettent en place le plan d’action préconisé et l’on a des retours très clairs là-dessus. La plupart des gens qui se sont mis à poster sur les réseaux sociaux, mais de façon plus régulière ont augmenté leur notoriété. Ils sont plus visibles, ils sont reconnus plus facilement. Cela paraît peut-être anodin, mais si vous avez de la régularité sur le réseau, vos prospects vont apprécier et l’algorithme d’Instagram également.

Montrer le quotidien du conseiller immobilier avec des vidéos

La deuxième chose à mettre en place pour profiter du potentiel d’Instagram, c’est de vous montrer dans vos différentes activités. Quand vous allez parler de ce que vous faites ou montrer votre quotidien, les gens vont s’y intéresser. La nature humaine est ainsi faite. Les gens aiment rentrer dans l’intimité des autres. Cela vous humanise et met vos prospects en confiance.

Votre quotidien de conseillers immobiliers au travers de vidéos, ça va plaire. Alors, allez-y, faites des stories, des IGTV et des publications sous forme de vidéo ! 

Proposer du contenu à forte valeur ajoutée

Vous avez dû déjà m’entendre le dire de nombreuses fois parce que c’est une priorité dans toute votre communication digitale.

Vous devez penser valeur ajoutée pour tout contenu à publier. Pour une publicité (page de vente ou annonce), une vidéo, pour tout format que vous utilisez.

Quel que soit le réseau social, vous devez vous mettre à la place de votre prospect :

  •  » si mon prospect voit ce contenu, que va-t-il apprendre ?  »
  •  » est-ce que je vais répondre à ses questions ?  »
  •  » est-ce que je vais vraiment lui apporter de la valeur au travers de ce contenu ? ”

C’est vraiment la première chose à avoir en tête chaque fois que vous faites une création de contenu et notamment sur Instagram.

Si vous postez simplement des photos de vous, c’est cool, mais votre but n’est pas de créer un compte de mannequin, vous êtes conseiller immobilier avant tout !

Vous cherchez des clients et vous devez leur apporter de la valeur à tous. Aussi bien aux prospects qui ne vous connaissent pas encore qu’à ceux qui vous suivent déjà pour continuer à grandir sur leur échelle de confiance. 

Plus vous allez créer du contenu à forte valeur ajoutée, plus votre audience va rester longuement sur vos posts. L’algorithme d’Instagram va alors comprendre que ce post est intéressant et va le mettre en avant. 

Ne pas céder à la tentation du follow unfollow

C’est une des premières actions rédhibitoires. Voilà le type d’actions à ne surtout pas reproduire.

Cette pratique consiste à s’abonner à des comptes Instagram et à se désabonner dans les 2-3 jours qui suivent. Vous l’aurez compris, l’objectif est d’augmenter rapidement le nombre d’abonnés. Mais cette technique est à bannir, car elle est très vite repérée par l’algorithme. Elle peut alors vous conduire au shadowban d’Instagram. Cela a pour effet de passer votre compte d’utilisateur en rouge. Vous perdez votre indice de confiance et vos efforts peuvent être anéantis. Le résultat est à l’opposé de votre objectif d’une bonne utilisation d’Instagram pour votre activité de conseiller immobilier.

En fait, à partir de là Instagram ne revient que très rarement en arrière. Vous aurez beau avoir travaillé un an ou deux ans sur ce réseau, si vous êtes shadowban, vous :

  • n’avez quasiment plus de portée organique sur Instagram ;
  • ne pouvez plus tomber dans le fil d’actualité de vos prospects ;
  • les hashtags de vos photos ne seront plus référencés.

Finalement, vous allez devenir un utilisateur fantôme de cette plateforme. Le follow unfollow est vraiment une des pires actions à mener sur Instagram. Notez de plus que l’audience récoltée par ce procédé n’est pas du tout qualifiée. Je vous déconseille donc très fortement d’utiliser cette méthode.

Ne pas spammer l’audience

Spammer votre audience, cela se traduit par le fait de proposer vos services à tout-va, et d’envoyer des messages constamment. 

Avec cette approche, vous êtes en position de demandeur si cette personne :

  • veut vendre son bien ;
  • ou veut estimer son bien ;
  • est propriétaire… 

Sur le digital, c’est la pire position à adopter. A vouloir trop en faire, vous partez à l’opposé des bonnes pratiques pour utiliser Instagram dans l’immobilier à votre avantage. Créez plutôt les conditions pour être en position d’offreur.

C’est justement ce que font les conseillers immobiliers au sein du club privé Conseiller Influent. Les résultats qu’ils obtiennent confirment que c’est une position qui fonctionne.

La position de demandeur n’a aucun intérêt sur le terrain. C’est ce qui se passe au quotidien lorsque vous faites de la prospection classique. Mais avec le digital, vous pouvez faire autrement.

La plupart du temps, vos secteurs sont hyper localisés. Vous avez de toutes petites audiences. Vous n’avez qu’une seule chance auprès de vos prospects clients. Si vous spammez votre audience, vous allez soit mettre des mois ou des années à la récupérer, soit la perdre définitivement.

 Donc, pensez vraiment long terme :

  • ne spammez pas votre audience ;
  • apportez de la valeur ;
  • mettez-vous en position d’offreur.

Vous allez voir que les prospects vont venir vers vous parce que vous leur avez apporté du contenu de qualité et pertinent.

Toutes les vidéos que vous allez produire vont vous positionner comme l’expert immobilier qui correspond le mieux à leurs attentes. Le moment venu, faire appel à vous sera pour eux une évidence.

Avec ces conseils pour augmenter votre notoriété sur Instagram, vous savez maintenant ce qu’il ne faut surtout pas faire.

Il ne vous reste qu’à travailler votre stratégie digitale. Mais vous savez aussi par où commencer : mettre en œuvre les 3 bonnes pratiques que nous venons d’évoquer. 

Je vous conseille de penser dès la fin de cet article à tourner votre prochaine vidéo pour montrer votre quotidien. 

Quant à la publication régulière de vos contenus, vous y parviendrez avec de l’organisation et de la pratique. 

Articles similaires

Comment communiquer en vidéo pour performer en immobilier

Comment communiquer en vidéo pour performer en immobilier

La vidéo est le format le plus mis en avant par les algorithmes des réseaux sociaux que ce soit sur Facebook, Instagram, LinkedIn ou YouTube. Pour se démarquer, communiquer avec vos clients potentiels, adopter la vidéo comme outil quotidien n’est plus une option pour...

lire plus

Formation offerte

Conseillers immobiliers, découvrez comment nous avons généré 230 prospects vendeurs, 20 estimations offertes et 5 mandats en seulement 30 jours. 

Une étude de cas détaillée de 25 minutes dans laquelle vous apprendrez comment rentrer des mandats en utilisant (efficacement) le digital.

0 commentaire(s)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *